Molenbeek : le policier donneur de coups de pieds a été relâché

On vient de l’apprendre. Le policier, Cédric P., qui avait donné coups de pieds et coups de poings à un individu déjà maîtrisé, qui était face contre terre et tenu par un autre policier, vient d’être libéré.

Il avait été arrêté, chose rare, qu’on observe assez peu dans les suites données aux dossiers de violences policières. Cela avait d’ailleurs suscité des réactions positives auprès des militants dénonçant, dans leurs associations, collectifs ou même personnellement, ces agissements manifestement illégaux et d’abus de pouvoir des forces de l’ordre, en rappelant d’autres faits, qui eux, « ne sont pas soumis à un traitement aussi rapide, tels que l’affaire Mawda », a-t-on pu lire sur les réseaux sociaux.

Notre reportage et les images des coups sur la tête du policier sur la personne maitrisée au sol

L’intéressé a été entendu ce matin par le Procureur du Roi. L’enquête n’est pas finie pour autant. Elle continue après cette libération. Toutefois : « Elle ne devrait plus être très longue », a indiqué Denis Goeman, porte-parole du parquet de Bruxelles. 

Cédric P. devrait probablement être cité devant le tribunal correctionnel. Il risque jusqu’à deux ans d’emprisonnement pour son geste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *